Accueil

 

Six agriculteurs se mobilisent pour l’éolien citoyen dans le Choletais

En France, la majorité des parcs éoliens sont exploités par de grandes entreprises ou des organismes financiers étrangers, peu soucieux des bénéfices pour le territoire d’implantation.

Face à ce constat, et motivés par leurs échanges avec l’association Atout Vent en Chemillois qui porte non loin de là le parc éolien citoyen de La Jacterie, six agriculteurs du Choletais se regroupent en 2016 pour créer l’association Vent du Lys.

 

À la même période, l’entreprise David Énergies envisage le développement de parcs éoliens sur leurs trois communes, Chanteloup-les-Bois, Vezins et Coron.

Le projet initial de David Énergies comportait deux parcs voisins, mais seul est désormais en phase d’aboutissement le parc de la Grande Levée, à cheval sur les communes de Chanteloup-les-Bois et Vezins. Le démarrage du chantier aura lieu courant 2020, et la mise en service d’ici l’automne 2021.

Vent du Lys : une vision de la réappropriation territoriale de l’énergie

Les fondateurs de Vent du Lys veulent que les projets éoliens sur le territoire de l’agglomération du Choletais (qui comporte 26 communes et plus de 100 000 habitant·e·s) associent réellement la population locale, et qu’une part des retombées économiques bénéficie directement aux acteurs locaux. Les communes concernées décident d’accepter l’implantation de parcs éoliens, à la condition que ces projets soient ouverts aux citoyens.

Un projet éolien qui fait la part belle aux citoyens !

Sur ce territoire qui a vu fermer dans les années 1980 toute une industrie de la chaussure, le développement économique local est un enjeu fort et qui parle on ne peut plus clairement aux habitant·e·s. Au fil des réunions publiques qu’elle organise, l’association prend de l’ampleur, jusqu’à compter plus de 200 adhérents. On compte parmi eux une quinzaine de membres actifs qui portent le développement du projet au quotidien.

Début 2019, ils créent la SAS Eolys pour permettre à chaque personne désireuse d’investir dans le projet de concrétiser son engagement. Dans le courant de l’année, Énergie Partagée investit 200 000 € à long terme dans la société citoyenne. Pas moins de 264 citoyen·ne·s prennent des parts dans la société, ce qui permet à Eolys de lever un peu plus de 2 millions d’euros. Un emprunt bancaire de 10 139 000 € vient boucler le financement de l’investissement.